~  OCTOBRE  2019,  LYON

BDA'19

35ème Conférence sur la Gestion de Données – Principes, Technologies et Applications.

Les 35èmes journées de la conférence BDA « Gestion de Données – Principes, Technologies et Applications », rendez-vous incontournable de la communauté gestion de données en France, auront lieu cette année à Lyon, du 15 au 18 octobre 2019, sur le Campus Lyon Tech à la Doua (Laboratoire LIRIS, INSA de Lyon & Université Lyon 1, Villeurbanne).

La recherche en gestion de données n’a jamais été aussi active, variée, ouverte sur d’autres champs de l’informatique et, au-delà, sur les grands défis des applications modernes. Poursuivant la tradition de rencontres annuelles de la communauté de gestion de données francophone, BDA 2019 invite académiques et industriels à soumettre leurs travaux récents pour rendre compte des défis et des avancées scientifiques et industrielles dans ce domaine en pleine effervescence.

LIRIS, INSA de Lyon
Campus de La Doua
20 avenue Albert Einstein
69100 Villeurbanne (France)

APPEL À COMMUNICATIONS

BDA 2019 invite des participants académiques et industriels à soumettre leurs travaux récents pour rendre compte des défis et des avancées scientifiques et industrielles dans ce domaine extrêmement dynamique. Par ailleurs, elle encourage les soumissions aux interfaces de la gestion de données. Plus généralement, nous sollicitons des contributions originales ciblant les sujets suivants (liste non exhaustive) : Humanités numériques (histoire, musicologie, culture et patrimoine, gestion, droit, etc.), bio-informatique et santé, TAL, ville intelligente, Smart building, green IT, ...

Les soumissions attendues peuvent aussi bien développer des approches théoriques que pratiques : modélisations, techniques, architectures techniques, plateformes, expérimentations ou études empiriques.

Mode de soumission

Plusieurs catégories de contributions sont attendues :

  • Articles longs (10 à 12 pages max) : articles classiques de recherche.
  • Articles courts (4 à 6 pages max) : articles décrivant un retour d’expérience de projets de recherche / industriels.
  • Articles doctorants (2 pages max) : présentation du sujet de thèse, avec présentation sous forme de poster lors de la conférence.
  • Articles démonstration (5 pages max) : présentation d’un prototype de recherche, qui fera l’objet d’une démonstration lors de la conférence.

Les articles pourront être soumis en français ou en anglais, sous forme de documents PDF en format ACM sigconf. Le site de soumission pour toutes les catégories de contributions est :

Pour chaque catégorie, deux types de soumission sont acceptés :

  • Non Publié (NP) : articles originaux, non publiés, ou en double soumission au moment de la notification BDA.
  • Publié (P) : articles déjà acceptés ou publiés dans une conférence internationale de renom et qui n’auraient pas pu être soumis au précédent BDA (donc : publiés ou acceptés après le 14 juillet 2018). Cette catégorie a pour vocation à attirer les meilleurs papiers de la communauté française et donner à leurs auteurs l’opportunité de présenter leurs travaux. Il ne s’agit en aucun cas d’une nouvelle publication. Si l’article est accepté, un résumé de deux pages au maximum référençant la publication originale sera inclus aux actes.

Lors de la soumission, les auteurs sont invités à choisir le type de soumission (P ou NP). Les papiers sont évalués selon les mêmes critères, dans des flux différents. La proportion des papiers P sera limitée (fraction à la discrétion du comité de programme).

Liste (non exhaustive) des thèmes

  • Big Data et nouveaux paradigmes de traitement des données
  • Évaluation de requêtes, optimisation de requêtes, indexation, stockage
  • Gestion de données dans les nuages (Cloud) et nouvelles architectures décentralisées
  • Entrepôts de données, fouille de données et découverte de connaissances
  • Intégration des données, alignement de schémas, nettoyage de données
  • Gestion des transactions et de la concurrence dans les nouvelles architectures
  • Recherche d’information et fouille de données
  • Flux de données, capteurs et internet des objets
  • Services web et micro-services pour la gestion de données
  • Qualité de données, données imparfaites, traçabilité, confiance
  • Gestion de données pour des applications collaboratives : production participative (crowdsourcing), collecte participative (crowdsensing), science participative (citizen science)
  • Gestion de données spatiales, temporelles, scientifiques, multimédia...
  • Web sémantique, RDF, Linked data, données ouvertes
  • Réseaux sociaux, systèmes de recommandation et graphes de données
  • Sécurité et protection des données privées
  • Systèmes de bases de données pour matériel moderne et en mémoire
  • Systèmes de gestion de données embarqués
  • Théorie des bases de données, modèles de données, langages de requêtes
  • Visualisation des données, exploration et interaction
  • Bancs d’essai et évaluation des solutions existantes

Publication

La publication des actes se fait en deux temps :

  • Actes informels disponibles en version électronique lors de la conférence : les articles seront accessibles aux participants, quel que soit leur type (P ou NP);
  • Post-actes avec référencement ISBN ou ISSN et en ligne : une fois la conférence passée, les auteurs seront invités à écrire sur deux pages maximum un résumé en français ou en anglais qui sera inclus dans les post-actes.

Comme chaque année, les meilleures publications longues NP pourront être invitées pour un numéro spécial de revue. Par ailleurs, les meilleurs articles de recherche longs seront invités à un numéro spécial de la revue internationale Transactions on Large-Scale Data and Knowledge-Centered Systems (TLDKS ). Pour les articles P, l’article invité est une extension de la version déjà publiée qui doit comporter 30% de valeur ajoutée.

Cette année, le comité décernera un prix du meilleur article de recherche, en plus du prix habituel de la meilleure démonstration.

DATES IMPORTANTES

  • 24 mai : Soumission des résumés des articles et démonstrations
  • 31 mai : Soumission des articles et démonstrations
  • 14 juin : Soumission des articles doctorants
  • 12 juillet : Notification des auteurs d’articles et démonstrations
  • 6 septembre : Soumission des articles doctorants (seconde session)
  • 13 septembre : Soumission version finale des articles et démonstrations
  • 15~18 octobre : Conférence BDA 2019

COMITÉS

Président des Journées

  • Mohand-Saïd Hacid
  • (LIRIS - Université Lyon 1)

Président du Comité de Pilotage BDA

  • Patrick Valduriez
  • (Inria & LIRMM, Univ. Montpellier)

Comité de programme

  • Karine Bennis Zeitouni (DAVID - Université de Versailles Saint-Quentin) - Présidente
  • Reza Akbarinia (Inria & LIRMM, Univ. Montpellier)
  • Sihem Amer-Yahia (LIG - CNRS, Grenoble)
  • Sabeur Aridhi (CNRS - Inria Lorraine)
  • Ladjel Bellatreche (LIAS - ENSMA, Poitiers)
  • Patrice Bellot (LSIS - Univ. Aix-Marseille)
  • Nicole Bidoit-Tollu (LRI - Univ. Paris-Sud)
  • Omar Boucelma (LSIS - Univ. Aix-Marseille)
  • Emmanuel Bruno (LSIS - Univ. Toulon)
  • Dario Colazzo (LAMSADE - Univ. Paris-Dauphine)
  • Camélia Constantin (LIP6 - Sorbonne Univ.)
  • Emmanuel Coquery (LIRIS - Univ. Lyon 1)
  • Alexandru Costan (IRISA - Inria Rennes Bretagne-Atlantique)
  • Laurent d'Orazio (IRISA - Univ. Rennes 1)
  • Cedric Du-Mouza (CEDRIC - CNAM)
  • Pierre Geneves (LIG - Inria Grenoble Rhône-Alpes)
  • David Gross-Amblard (IRISA, Univ. Rennes 1)
  • Zoubida Kedad (DAVID - Univ. Versailles Saint-Quentin)
  • Anne Laurent (LIRMM - Univ. Montpellier)
  • Sofian Maabout (LABRI - Univ. Bordeaux)
  • Ioana Manolescu (Inria Saclay)
  • Benjamin Nguyen (LIFO - INSA Centre Val de Loire)
  • Esther Pacitti (Inria & LIRMM, Univ. Montpellier)
  • Themis Palpanas (LIPAD - Univ. Paris Descartes)
  • Paolo Papotti (Eurecom, Sophia Antipolis)
  • Jean-Marc Petit (LIRIS - INSA-Lyon)
  • Jorge-Arnulfo Quiané-Ruiz (QCRI, Qatar)
  • Fatiha Sais (LRI - Univ. Paris Sud)
  • Guillaume Scerri (Inria & DAVID - Univ. Versailles Saint-Quentin)
  • Pierre Sens (Inria & LIP6 - Sorbonne Univ.)
  • Hala Skaf-Molli (LS2N - Univ. Nantes)
  • Alexandre Termier (IRISA - Univ. Rennes 1)
  • Olivier Teste (IRIT - Univ. Toulouse)
  • Farouk Toumani (LIMOS - Univ. Auvergne)
  • Genoveva Vargas-Solar (LIG & LAFMIA - CNRS)
  • Dan Vodislav (Univ. Cergy-Pontoise)
  • Agnes Voisard (FU Berlin & Fraunhofer FOKUS)
  • Shaoyi Yin (IRIT - Univ. Toulouse)

Comité de démonstration

  • Yehia Taher (DAVID - Université de Versailles Saint-Quentin) - Président
  • Antoine Amarilli (DIG - Télécom ParisTech)
  • Mahmoud Barhamgi (LIRIS - Univ. Lyon 1)
  • Mohammad Dbouk (L'ARiCoD - Univ. Libanaise)
  • Walid Gaaloul (SAMOVAR - Télécom SudParis)
  • Luis Galarraga del Prado (Inria Rennes Bretagne-Atlantique)
  • Soror Sahri (LIPADE - Univ. Paris Descartes)
  • Yacine Sam (LIFAT - Univ. Tours)
  • Iulian Sandu Popa (Inria & DAVID - Univ. Versailles Saint-Quentin)
  • Danai Symeonidou (INRA Montpellier)
  • Nicolas Travers (DVRC - ESILV, Pôle Universitaire Léonard de Vinci)
  • Katerina Tzompanaki (ETIS - Univ. Cergy-Pontoise)

Comité d’organisation

  • Philippe Lamarre (LIRIS - INSA-Lyon) - Président
  • Sylvie Cazalens (LIRIS - INSA-Lyon)
  • Emmanuel Coquery (LIRIS - Univ. Lyon 1)
  • Pierre Genevès (LIG - Inria Grenoble Rhône-Alpes)
  • Yann Gripay (LIRIS - INSA-Lyon)
  • Jean-Marc Petit (LIRIS - INSA-Lyon)
  • Marian Scuturici (LIRIS - INSA-Lyon)
  • Romuald Thion (LIRIS - Univ. Lyon 1)
  • Guillaume Beslon (LIRIS - INSA-Lyon)

PROGRAMME

(annonce à venir)

Conférence invitée: From APIs to Conversational Cognitive Services

Boualem Benatallah, University of New South Wales (UNSW, Sydney, Australia)

Cognitive services and their instantiation in the form of messaging or chat bots, task-oriented conversational bots, software robots, digital or virtual assistants, are today used by millions of users. Increasingly, organisations have started to use conversational AI to augment and improve productivity and effectiveness of their customers, workers and stake-holders, automate business processes, deliver data-driven insights. However, there are significant gaps in the cognitive service-enabled endeavour. From engineering perspective, bot developer defines goals for the bot, selects or creates relevant user intents and API(s) providing the service, trains the bot extensively to identify the intents and parameters, and manually translates intents into API calls and conversations with users. We postulate that the ubiquity of cognitive services will have little value if they cannot easily integrate and reuse concomitant capabilities across large number of evolving and heterogeneous devices, data sources and applications. At the same time, APIs are unlocking application, data source and device silos through standardised interaction protocols and access interfaces. Today, within the Web and Mobile development community, complex applications are being stringed together with a few lines of code – all made possible by APIs and their composition.

To leverage the opportunities that APIs bring, we need bot development to 'scale' in terms of how efficiently and effectively they can integrate with potentially large number of evolving APIs. We will discuss some critical challenges to achieve this objective. First, a core challenge is the lack of latent and rich intent and APIs knowledge to effectively and efficiently support dynamic mapping of complex and context-specific user intents to API calls. Second, user intent may be complex and its realisation requires composition of multiple APIs (e.g., triggering multiple APIs to control IoT devices using one user utterance). Existing intent composition techniques typically rely on inflexible and costly methods including extensive intent training or development of complex and hard-coded intent recognition rules. We will discuss challenges in API aware training of cognitive services. We will discuss novel latent knowledge-powered middleware techniques and services to accelerate bot development pipelines by: (i) devising novel intent and API element embeddings and matching techniques, (ii) declaratively specifying reusable and configurable conversation models to support complex user intent provisioning; and (iii) dynamically synthesising API calls instead of ad hoc, rule-based and costly development of intent-to-executable-code mappings.

Photo - Boualem Benatallah Prof. Boualem Benatallah is a scientia professor and research group leader at the School of Computer Science (CSE), University of New South Wales (UNSW, Sydney, Australia). His main research interests are developing fundamental concepts and techniques in service composition, cloud services orchestration, quality control in crowdsourcing services, cognitive services and case management, hybrid computation for software vulnerability discovery, legal investigations and systematic literature reviews. He has published more than 270 publications (including 240 refereed papers). A large number of his papers appeared in very selective and reputable conferences and journals. He has been frequently invited to give keynote talks, lectures and tutorials in international conferences and summer schools. His work on service composition, in collaboration with colleagues and students, made pioneering contributions, notably on integrating mathematical optimization techniques and service composition along with declarative composition. Boualem has been PC co-chair of number of international conferences including BPM'2005, ICSOC'2005, WISE'2007, ICWE'2010, IEEE/ACM WI'2011, IEEE SOCA'2011. He was research track co-chair for the WWW'2011 conference. He was the general chair of ICSOC'2008 and BPM’2018. He acted as a key official (tutorial chair, workshops chair, publication chair, area chair, PhD symposium chair) for several international conferences. He has been guest editor of number of special issues for reputable international journals including ACM TOIT and Parallel and Distributed Databases. He has been a PC member of all the reputable international conferences in his areas of research including VLDB, ICDE, WWW, EDBT, MDM, ICSOC, ICWS and ER. He is member of the steering committee of BPM and ICSOC conferences. He is member of the editorial board of numerous international journals and series including ACM Transactions on Web, IEEE transactions on Cloud Computing, Parallel and Distributed Databases, and Computing. He was a visiting Professor at INRIA-LORIA, CNRS, Claude Bernard University (France), University of Blaise Pascal (Clermont Ferrand, France), University of Trento (Italy), University of Paris Dauphine (France). As the chair of the CSE research committee, he was member of the team (comprising multiple university, government and industry partners) that constructed the successful bid for the Smart Services CRC (Cooperative Research Centre).  He is a leader of the data curation research stream at the Data to Decisions CRC. He was the leader of major collaborative and cross-institutional projects at the Smart Services and D2D CRCs, involving academic, government and industry partners. He is member of Executive Committee of IEEE Computer Society's Technical Committee on Business Informatics and Systems.

Conférence invitée

Leonid Libkin , University of Edinburgh (Scotland, United Kingdom)

(titre et résumé à venir)

Photo - Lenid Libkin Prof. Leonid Libkin is professor at Laboratory for Foundations of Computer Science, University of Edinburgh.

INFOS PRATIQUES

Le Campus de LyonTech - la Doua regroupe un ensemble d'établissements lyonnais de l'enseignement supérieur en sciences et technologies, en particulier l'Université Claude Bernard Lyon 1 et l'INSA de Lyon, au nord de Villeurbanne. La conférence BDA'19 a lieu au cœur du campus dans le bâtiment de la Rotonde et la bibliothèque Marie Curie.

Le campus est facile d'accès en transport en commun, depuis l'aéroport Lyon Saint-Exupéry (via le Rhône Express) et depuis la gare Lyon Part-Dieu (ou Lyon Perrache). Le Tramway T1 ou T4 vous amène jusqu'aux portes de l'INSA, à l'arrêt "La Doua Gaston Berger" ou à l'arrêt "INSA Einstein" (T1 uniquement).